30/06/2007

RWDM: c'est fini?

"On peut me critiquer, cela ne me pose pas de problème.", a dit un jour Johan Vermeersch. "Mais il y a une chose qu'on ne doit pas oublier: sans moi, il n'y aurait plus de club de D1 à Molenbeek."

 Personnage entier, JV ne fait pas toujours l'unanimité et cela peut se comprendre au vu de ses réactions et propos parfois déplacés. Un président doit faire preuve de plus de retenue. Mais, cela dit, le stade Edmond Machtens serait désert sans ses efforts, sans son idée de miser sur la renommée internationale de la capitale. Bruxelles. Cest vendeur en termes de marketing.

 D'aucuns ont tenté vaillamment (vainement?) de relancer le RWDM en P4 et l'ont même propulsé en P1 via une fusion. Les problèmes en tous genres (financiers, structurels, relationnels, etc.) ont douché les enthousiasmes. Le ciel est chargé de soucis (procès?) pour ce club.

 Sera-ce bientôt RWDM (Capri), c'est fini comme danns la chanson d'Hervé Vilard? On peut hélas le penser et craindre un deuxième décès de ce club...   

12:31 Écrit par purfootball dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/06/2007

Peur à Mouscron

L'affaire "Pieroni" inquiéterait pas mal de monde du côté de l'Excelsior de Mouscron. On sait qu'Auxerre avait déboursé 1.400.000 euros pour acquérir l'ancien buteur des Hurlus. Pour les Hennuyers, c'était une aubaine, quasiment un cadeau du ciel.

 Après discussions, tempêtes, disputes (c'est pas fini), une solide commission (260.000 euros, comme une convention l'avait bien prévu?) a été  verséee à l'agent du joueur, Eric Depireux. C'est énorme mais un accord est un accord.

 Le tout est de savoir ce qui a été fait du reste. Mouscron a probablement bouché pas mal de trous, remboursé un prêt accordé par une intercommunale qui lui avait permis de nouer les deux bouts... Et c'est justement du côté des relations avec cette intercommunale que la justice lorgnerait pour le moment.

 Tout a-t-il été fait dans les règles de l'art? A Mouscron, certains craignent des inculpations. Le fric et le foot: c'est un couple infernal...

18:13 Écrit par purfootball dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/06/2007

Mort d'un club: bonjour tristesse

Hier soir, La Louvière a probablement perdu son club de foot. La nouvelle est passée plus ou moins inaperçue dans les journaux. C'est triste car la fin des Loups, c'est une page de l'histoire du football belge qui se tourne.

 Il n'y a pas si longtemps, ce petit club gagnait la Coupe de Belgique, lançait des jeunes et des inconnus en D1, faisait vibrer toute une région. Il y a eu l'envers du décor : les disputes avec la Ville, l'absence de projets à long terme, l'affaire du Chinois, etc.

 A la fin du compte, c'est un immense gaspillage avec des jeunes qui perdent leur fil rouge, leurs points de repère, etc. C'est un épouvantable drame sportif et même social pour La Louvière et même tout le Hainaut. Hier, Alain Courtois a présenté ses idées pour la Coupe du Monde 2018. Il songe à différents stades mais aucun ne serait construit dans le Hainaut, terre de football par excellence.

 La fin des Loups fait penser à une chanson de Jean Ferrat: 

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre

Les Loups n'étaient pas parfaits, loin de là, mais ils nous manqueront quand les championnats retrouveront tous leurs droits. 

18:20 Écrit par purfootball dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |