12/07/2007

Union anti-Namur ?

Il y a quelques jours, je me suis retrouvé à « L’Escapade », un bistrot situé à Jambes et fréquenté par des footballeurs namurois.

 Après des années de vaches maigres, l’Union espère retrouver la D2 dès la prochaine rentrée. Le champagne aurait pu couler à flots si les Merles avaient pris la mesure de Geel lors de la dernière ligne droite du tour final de D3.

 Par la suite, il s’avéra que ce club, qui flirte sans cesse avec la faillite, avait obtenu sa licence pour la D2 après… appel. Pour Jean-Claude Baudart, le président mosan, il y a deux poids deux mesures et, en référé ce vendredi, Maître Luc Misson tentera de prouver que Geel ne pouvait pas introduire de nouveaux documents en appel.

 Namur  estime que le « communautaire » n’est pas loin. A l’Union Belge, dit-on chez les Merles, le dossier n’a été traité que par des néerlandophones. De plus, après la montée de Tournai et de l’Olympic, l’accession de Namur en D2 y donnerait plus de poids (return publicitaire et médiatique, rentrées financières, etc.) aux clubs du sud.

 Namur attend mais n’a pas le temps car une saison en D2 se prépare (autres budgets, renforts, déménagement à Jambes ?) avec soin. Y a-t-il une union (conspiration) anti-Namur ? Si la décision finale traîne, le début du championnat de D2 pourrait être perturbé car Namur ou Geel démarrerait leur saison plus tard.

Bon... demain, je vous parle d’un joueur que j’ai croisé à l’Escapade. C’est pas une star mais bien un homme heureux. C’est pas beau ça ?

Qui c’est ? Un peu de patience que diable.

Salut les gars...   

09:10 Écrit par purfootball dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.