18/07/2007

Mouscron pognon

Le reportage que Fredéric Larsimont (Le Soir) a récemment consacré à Philippe Dufermont, le président de Mouscron, a beaucoup intéressé les décideurs des autres clubs. On y apprend que le sponsor principal du maillot a offert 1,5 millions d'euros aux Hurlus avec une promesse de prime (500.000 euros) en cas de bon classement en fin de championnat. Le Standard a présenté ces chiffres à Voo et à une autre société désireuse de s'installer sur la poitrine des Rouches. "Si Mouscron obtient une telle somme, cela doit aussi être possible pour nous", dit-on à Sclessin.

 Mouscron est entré dans une nouvelle phase de son histoire. Jean-Pierre Detremmerie a eu le mérite d'installer l'Excelsior en D1 et d'offrir un taux de notoriété assez énorme à son "cher terroir". Mais il était progressivement devenu un homme du passé avec des méthodes qui n'étaient plus très modernes. C'était même devenu problématique (dangereux?) pour l'avenir du club.

 Philippe Dufermont n'est pas du tout un romantique. Le nouveau boss fait du business, du pognon, dégotte des alliances en Espagne, etc. C'est un courant d'air frais qui a vite balayé la 'trahison" de l'homme aux trois paroles: Georges Leekens. Cette "gentille girouette" n'est pas revenue au Canonnier. C'est peut-être une bonne chose car il s'y serait comporté en empereur des Hurlus. Ce n'est pas le cas de Marc Brys qui fait l'unanimité dans son rôle de coach. Et il en va de même pour un attaquant à suivre de près : Ba  vaudra bientôt un sacré paquet de pognon...

 

A demain, comme prévu? 

08:15 Écrit par purfootball dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.