30/07/2007

Boussoufa super-star

Si un joueur m'a épaté tout au long de la Supercoupe, c'est Mbark Boussoufa. Quand on se rend dans un stade, c'est d'abord pour admirer ce genre d'artiste qui crée, invente, innove. Le Soulier d'Or a sorti toute sa panoplie face à des Brugeois, loin d'être prêts, qui sont revenus à leurs bases, un football engagé et athlétique.

 Avec Mbark Boussoufa et Ahmed Hassan, je me souviens de la patte mauve des années '60, '70 et '80. Ces deux-là auraient pu jouer avec les Van Himst, Rensenbrink, Coeck, Lozano, Scifo, etc. On ne peut pas en dire de même pour tout le monde. Il faut des déménageurs dans une équipe mais pas trop quand même. Boussoufa s'est promené contre Bruges et a participé à la réalisation des trois buts de son équipe. Il en a pris un à son compte et Stijn Stijnen doit en rêver si fort, comme dans la chanson d' Il était une fois, que ses draps s'en souviennent encore.

 Puis, il a joué au marchand de caviar qu'il a servi à la louche. Ses équipiers l'ont  goûté avec ravissement. Le troisième but, celui d'Hassan, fut merveilleux: c'est cela le style anderlechtois.

Après une saison d'adapatation et de réglages, cet homme exemplaire va nous régaler en championnat. Anderlecht s'est peut-être renforcé en ne se... renforçant pas trop. Tout est en place depuis des mois et c'est un énorme plus par rapport aux chantiers de D1.

 

Ciao 

11:42 Écrit par purfootball dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.