05/08/2007

Vermeersch et Charleroi: stop!

La première journée de D1 a eté marquée par deux événements sortant du commun. Claude Bourdhouxe a arrêté le match Charleroi-Roulers suite aux insultes fusant en direction d'Akgül, auteur de l'égalisation flandrienne. C'est une décision courageuse. Un stade doit être un endroit convivial où la fête prime.

 Cette saison, 641 supporters ont été interdits de stade. Il en va de même pour Johan Vermeersch qu'on ne verra plus au foot avant le 18 août. J'ai croisé Yves Baré à Molenbeek et il m'a dit: "Je suis outré et j'ai envie de partir. Johan réagit parfois à chaud mais ce n'est pas un hooligan. Il ne démolit pas le foot. Sans lui, on ne jouerait plus à Molenbeek."

 Peut-être mais il ne doit s'en prendre qu'à lui-même. Il a payé une amende de 2.500 euros mais a refusé de rembourser les 50 euros de frais administratifs. Johan Vermeersch est un personnage important et dynamique du footbal belge mais la loi, c'est la... loi pour tout le monde.

 

Salut  

20:24 Écrit par purfootball dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.