09/08/2007

Anderlecht-Standard-Bruges: S.O.S

 

 Malgré sa victoire 0-1, Genk a bu la tasse au FC Sarajevo: après le 1-2 du match aller, son aventure européenne se termine dès le deuxième tour préliminaire de la Ligue des Champions. Les Limbourgeois et leur coach, Hugo Broos, n'ont pas la dimension continentale. En première mi-temps, ils n'ont jamais secoué Sarajevo comme un prunier. C'était faible offensivement, la ligne médiane ne brillait pas par ses inventions et la défense fit preuve d'un manque d'automatismes.

 Il y a eu un léger mieux après le repos (but de Tomislav Mikulic) mais ce ne fut pas suffisant. Après Gand qui a échoué aux portes de la Coupe de l'UEFA face aux Danois d'Alborg, Genk ne passe pas le cap bosniaque. Willy Reynders, le directeur sportif de Genk, s'est demandé si son club ne devait pas revoir ses ambitions, recruter et former du talent belge. Il s'interroge: pourquoi sillonner le monde entier et dépenser beaucoupd'argent si c'est pour être éliminé tout de suite en Coupe d'Europe?

 Seuls Anderlecht, Bruges et le Standard peuvent entretenir pour le moment des ambitions nationales et internationales. Le football belge leur lance donc un S.O.S:  ils doivent sauver l'honneur de la D1.

NB: comme je le pensais,  le 6-0 essuyé par Anderlecht face à Murcie a laissé des traces. Heman Van Hoslbeek a demandé des comptes à quelques joueurs dont Walter Baseggio.

Salut 

09:08 Écrit par purfootball dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.