26/08/2007

D1 : purs et pourris

 En attendant Malines-Bruges de demain (dernier match de la 4ème journée), Charleroi a mis fin au week-end de belle façon en gagnant à Saint-Trond (1-3) avec à la clef un penalty arrêté par Bertrand Laquait, trois buts de Joseph Akpala, le renvoi de Philippe Vandewalle dans la tribune, etc. C’était chaud mais les Zèbres se sont bien relancés en deux semaines.  Le Standard a  mis le turbo et des valeurs sont en hausse - Anderlecht (c’est normal), Mouscron (plus étonnant) - alors que Mons, le Brussels et Saint-Trond piquent du nez.

  Ce sont des constats, le relevé de moments purs.  Mais il y a eu aussi des souvenirs pourris. Quand l’affaire Ye éclata, certains joueurs du Lierse ont affirmé qu’ils n’étaient pas payés par leur club et avaient besoin de cet argent sale pour vivre, payer leurs maisons, etc. Cela ne les excusait nullement. Mais cela aussi constituait un mensonge. En 2004, ils ont touché entre 31.000 et 88.000 euros en tant que salaires.   C’est largement suffisant pour vivre mais ces menteurs ont aussi palpé entre 18.000 et 30.000 euros par match vendu à la maffia chinoise. Certains de ces pourris jouent encore : écoeurant. 

 Si ce blog vous plaît, parlez-en à vos amis. 

 http://purfootball.skynetblogs.be

20:23 Écrit par purfootball dans football | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.