30/08/2007

Anderlecht : pas d’attaque

 Le Sporting mauve a été trahi par sa mauvaise organisation défensive face à Fenerbahce (0-2). Boussouffa a annulé le hors-jeu sur le premier but turc. Pareja a, quant à lui, la deuxième réalisation turque sur la conscience. Et, pourtant, l’explication de cette élimination réside ailleurs. Quand on a l’ambition de gagner une rencontre, il faut marquer des buts. Pour le moment, la division offensive d’Anderlecht est d’une faiblesse qui fait mal à voir. En championnat, après quatre matches, le meilleur buteur bruxellois n’est autre que l’arrière droit, Wasilewski (2 buts). C’est beaucoup trop maigre. Frutos (blessé) n’est pas là mais cela ne justifie pas tout.

  Hassan et Boussouffa se cherchent depuis le début de la saison. Tchite n’est plus que l’ombre de lui-même. Théreau n’a pas le niveau pour le moment. Face à une défense turque athlétique, Tchite, Hassan et Boussouffa n’ont pas fait le poids : le trafic aérien n’est pas leur fort et, quand la forme n’est pas au rendez-vous, cela se paye cash. Le coaching de Frankie Vercauteren (1) a été poussif : le T 1 bruxellois a semblé absent, parfois résigné. Non, cet Anderlecht-là n’était pas d’attaque afin d’obtenir son carnet de bal pour les poules (aux oeufs d’or) de la Ligue de Champions.

 (1) Le blog Match 1 évoque son éventuel remplacement par Eric Gerets?

 A demain  

10:00 Écrit par purfootball dans football | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Elimination de la ligue des champions Je pense que le sporting n'avait pas de qoi opposer une resistance a Fenerbahce,ni meme de l'inquieter outre mesure quand on voit le debut du championat d'anderlecht,il y a dese poser des questions; du reste en ligue des champions,lorsque l'on doit inscrire 3buts,on ne joue pas avec un seul attaquant.sigalons quand meme que la deffense n'est pas etrangere a la defaite;esperons que l'avenir soit meilleur.

Écrit par : Halin Jean-Marc | 30/08/2007

Les commentaires sont fermés.