07/09/2007

Virez Vandereycken !

 On ne voit cela qu’en Belgique : René Vandereycken n’est pas que le coach le plus cher de l’histoire des Diables Rouges. Il a un deuxième contrat, ce que tout le monde ne savait pas au Comité Exécutif. Sa société de consultance, gérée par son épouse,  a le « droit » de dénicher des sponsors. Ainsi, il touchera près de 40.000 euros cette année, et le même montant douze mois plus tard, à titre de commission sur le contrat de sponsoring (signé grâce à lui) qui unit une banque allemande à la Maison de verre.

  On rêve: c'est le conflit d’intérêts dans toute sa splendeur. Le responsable de la cellule sponsoring (Delanghe) réclame aussi la commission. Cela sent la poudre. VDE a souvent dit que l’équipe nationale lui prenait tout son temps. Plus que cela, donc. C’est un vrai scandale. Le coach fédéral doit s’occuper de football et de rien d’autre. Et il le fait mal depuis des mois. Là, on a dépassé les bornes de l’imaginable. Cela ne va pas, on ne peut pas bouffer à tous les râteliers sur le dos du football. L’Union Belge doit virer VDE et ceux qui lui ont permis de signer ce double contrat. Même si  cela coûte cher : il en va de la dignité du football belge.

 A demain.

08:50 Écrit par purfootball dans football | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

On le savait depuis des années: le football est rongé par l'argent. Plus d'une fois on a pu voir des dirigeants de clubs penser à rentabiliser leurs investisements au détriment des supporters et de leur club. Mais ici on atteint l'extrême quand on voit cet homme qui fait passer ses intérêts personnels avant la fierté de tout un pays, sous le couvert d'un contrat juteux.

Le plus désolant, c'est que c'est nous, petits clubs, qui devons financer les idioties de cet individu, suite à la fuite des sponsors et, par conséquent, aux augmentations des cotisations à l'Union Belge.

Je suis du même avis que vous: limogeons ce "petit joueur" ainsi que ceux qui le protègent. Notre chute est déjà bien entamée et si on s'y prend trop tard la situation sera irrécupérable. Les Espoirs nous ont prouvé récemment que notre pays avait les moyens de rebondir. A condition que ces jeunes soient entourés de gens compétents, avec la volonté de redorer notre blason et notre football!

Écrit par : Simon | 07/09/2007

On le savait depuis des années: le football est rongé par l'argent. Plus d'une fois on a pu voir des dirigeants de clubs penser à rentabiliser leurs investisements au détriment des supporters et de leur club. Mais ici on atteint l'extrême quand on voit cet homme qui fait passer ses intérêts personnels avant la fierté de tout un pays, sous le couvert d'un contrat juteux.

Le plus désolant, c'est que c'est nous, petits clubs, qui devons financer les idioties de cet individu, suite à la fuite des sponsors et, par conséquent, aux augmentations des cotisations à l'Union Belge.

Je suis du même avis que vous: limogeons ce "petit joueur" ainsi que ceux qui le protègent. Notre chute est déjà bien entamée et si on s'y prend trop tard la situation sera irrécupérable. Les Espoirs nous ont prouvé récemment que notre pays avait les moyens de rebondir. A condition que ces jeunes soient entourés de gens compétents, avec la volonté de redorer notre blason et notre football!

Écrit par : Simon | 07/09/2007

Le fond... Je pensais que l'on avait touché le fond précédemment avec l'UB mais là... Je ne sais plus ce que l'on touche... Et c'est pas le dossier 'D2' Dender-Namur qui redonnera de la brillance au blason de l'UB... Triste!

Écrit par : Olivier | 07/09/2007

Bien dit Magic. En attendant, René sera prolongé, car avec les diamants façonnés par "Jules", il va encore nous prendre un 12/12 (serbie, kazakh, finlande, arménie...), et tout le monde chantera "osannah". René va encore nous avoir, il est définitivement plus malin que nous tous réunis...

Écrit par : radovan | 07/09/2007

Les commentaires sont fermés.