27/09/2007

Pauwels est-il crédible ?

 Depuis lundi, on ne parle plus que Studio 1 et de son consultant Stéphane Pauwels. Les  critiques exprimées à l’égard d’Anderlecht sur le plateau de l’émission de la RTBF ont eu pour effet de déclencher un « silenzio stampa ». Les Mauves se sont trompés de réaction, ou de stratégie, et cela ne peut que les desservir à long terme. Quand on n’a rien  à se reprocher, on ne réagit pas de la sorte. Et, de toute façon, cette bouderie a assuré une audience nationale à cette bête de télévision qu’est Stéphane Pauwels. Ce matin, le Laatste Nieuws l’a présenté à ses lecteurs, c’est tout dire. C’est la gloire. Il frappe souvent juste, le bougre, mais, contrairement à ce qu’il a tendance à faire croire, il n’a pas été le premier à critiquer les clubs et l’équipe nationale. La presse ne se gêne pas depuis longtemps et elle a raison. Pour être un fou du roi crédible, Stéphane Pauwels doit renoncer à son métier de recruteur de talents.  Il ne scoute que pour Monaco : c’est possible mais c’est déjà trop quand on veut donner un avis en toute indépendance.  Ne peut-on pas imaginer des tas de choses quand il  critique le Brussels et cire les pompes de Michel Preud’homme après l’avoir critiqué? Protège-t-il son ami Cartier ? Envisage-t-il de travailler un jour pour le Standard ? Est-il indépendant quand il épargne Georges Leekens avec  qui il a travaillé (gagné sa vie) à Mouscron et en Algérie? Et que dirait Stéphane si un journaliste était payé par un grand club ? Pauwels est utile mais il serait aussi libre et crédible qu’un journaliste s’il ne bossait pas pour le compte d’un club.

08:09 Écrit par purfootball dans football | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Pauwels est un raté qui n'a jamais rien réussi de bon dans tout ce qu'il a entrepris. C'est soi disant sa grande gueule qui l'a empêché d'aller au bout de ses projets...Ce type est un ptit poujadiste, incapable de critiquer ses amis mais encore pire, qui cire les pompes de ceux qui pourraient un jour lui rendre service. un pauvre type en somme. un chroniqueur à l'image de notre football...

Écrit par : David | 27/09/2007

bardaf !

Écrit par : radovan | 27/09/2007

Je suis loin d'apprécier Pauwels en général. Mais je trouve la réaction de boycott presse d'Anderlecht puérile et disproportionnée. Si ces messieurs se donnaient la peine de regarder les émissions similaires en Hollande, ils verraient qu'il s'y prononce chaque semaine des jugements bien plus sévères encore. Mettre tout sur le dos de la presse, de toute la presse, c'est vraiment une réaction de pauvre minable frustré. Je regrette que les journalistes ne fassent pas en l'occurrence preuve d'esprit de corps, en répondant du tac au tac. Vous ne parlez plus à la presse ? Eh bien, c'est la presse qui vous boycotte et ne parle plus de vous.

Écrit par : oufti | 02/10/2007

Les commentaires sont fermés.