10/10/2007

Qui protège Vandereycken?

 Samedi, les Diables Rouges ont rendez-vous avec la Finlande. Avant chaque match, il est question de la "fameuse" Commission technique. Présidée par Antoine Van Hove, elle gère en principe l'équipe nationale. Sous la direction de Michel Preud'homme, cette CT avait choisi René Vandereycken en tant que successeur d'Aimé Anthuenis. MPH s'est retiré depuis lors et Stéphane Vandevelde s'est demandé cette semaine,  pour Sport-Foot Magazine, comment fonctionne ce machin. C'est sidérant et cela vaut la peine d'être lu. Vandevelde qualifie ce truc-là de Commission croupion. Qui protège Vandereycken à ce niveau? Il y a des réunions de la Commission technique qui ne servent parfois à rien. Ses membres ne savent même pas exactement qui la compose. Le président Van Hove s'accroche à son poste car c'est tout ce qui lui reste après avoir été écarté au Club Bruges, etc. C'est Kafka et le coach fédéral a profité du vide de vrai pouvoir décisionnel pour imposer sa personne, son analyse et ses contats à la fédération. C'est hallucinant et dramatique. Si cette commission ne sert à rien, pourquoi la garde-t-on en vie? Pour que le Comité Exécutif n'assume pas ses responsabilités et les repousse vers une Commission fantôme? Quel manque de courage...

21:23 Écrit par purfootball dans football | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.