23/10/2007

Pauwels-Thans: chien et chat

 Il y a eu quelques grands moments hier sur le plateau de Studio 1. A l'étonnement géneral, je suppose, Benoît Thans a pris la défense de René Vandereycken. Stéphane Pauwels a failli s'étrangler et je le le comprends. Sur quoi s'appuye Thans? Sur les résultats de VDE? Sur le style de jeu des Diables Rouges? Etait-ce du délire? A-t-il un tuyau? Ou ne souhaite-t-il pas qu'un Liégeois (Jean-François de Sart) hérite de la moindre chance de décrocher un poste qui lui irait comme un gant? Thans et Pauwels, c'est chien et chat. Pauwels est mal barré et a tort dans son analyse du potentiel de Nicolas Frutos. Ce dernier est bel et bien la grande gueule, le chef, le buteur, le pion indispensable des Mauves. Hier, il n'a pas beaucoup été question du Club Bruges. Pauwels avance depuis des mois que cette équipe sera championne. Il fallait quand même oser le dire quand ce club était dans le pétrin. Bruges est en très gros progrès et ne navigue plus qu'à trois points du Standard. Pauwels a tort pour Frutos mais aura-t-il raison pour les gars de Mathijssen? Les Brugeois se rendent à Genk le week-end prochain: ce sera un fameux choc.   

10:09 Écrit par purfootball dans football | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.