23/10/2007

Pauwels-Thans: chien et chat

 Il y a eu quelques grands moments hier sur le plateau de Studio 1. A l'étonnement géneral, je suppose, Benoît Thans a pris la défense de René Vandereycken. Stéphane Pauwels a failli s'étrangler et je le le comprends. Sur quoi s'appuye Thans? Sur les résultats de VDE? Sur le style de jeu des Diables Rouges? Etait-ce du délire? A-t-il un tuyau? Ou ne souhaite-t-il pas qu'un Liégeois (Jean-François de Sart) hérite de la moindre chance de décrocher un poste qui lui irait comme un gant? Thans et Pauwels, c'est chien et chat. Pauwels est mal barré et a tort dans son analyse du potentiel de Nicolas Frutos. Ce dernier est bel et bien la grande gueule, le chef, le buteur, le pion indispensable des Mauves. Hier, il n'a pas beaucoup été question du Club Bruges. Pauwels avance depuis des mois que cette équipe sera championne. Il fallait quand même oser le dire quand ce club était dans le pétrin. Bruges est en très gros progrès et ne navigue plus qu'à trois points du Standard. Pauwels a tort pour Frutos mais aura-t-il raison pour les gars de Mathijssen? Les Brugeois se rendent à Genk le week-end prochain: ce sera un fameux choc.   

10:09 Écrit par purfootball dans football | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/10/2007

Renard : drôle de colère

 Le Club Bruges est le grand vainqueur de la 10ème journée et revient à trois points du Standard tout en n’ayant pas encore trouvé la solution à tous ses problèmes. Anderlecht a émergé à la sueur de son front contre les Buffalos gantois (2-1). Le Standard a souffert à Mons et n’a pas pu protéger son avance jusqu’à la fin du match. Mons méritait largement son nul (1-1). Mais, au-delà  de ce résultat, de premières lézardes sont peut-être apparues dans le ciel liégeois. Olivier Renard a tenu des propos incendiaires face aux journalistes. Revenant de blessure, il pensait que MPH devait lui rendre ses galons de titulaire à Mons. Le coach liégeois estimait, et c’est bien son droit, que Renard n’était pas totalement prêt. De son côté, Andres Mendoza n’avait pas démérité. Alors, gaffe ou coup de force d’un  gardien de but qui n’a jamais eu la cote, dit-on, auprès de la haute direction du Standard? Il y a beaucoup en jeu pour lui car il sera en fin de contrat au terme de la  saison.  A force de travail, il s’était frayé une belle place en D1, au point d’attirer le regard de Vandereycken. A-t-il eu peur de perdre tous ses acquis en étant relégué pour de bon sur le petit banc ? Peut-être mais  cela n’excuse pas cette stupide crise de colère. Ses propos sont aussi des attaques à l’égard de MPH qui l’a toujours soutenu. Renard devra certainement rendre des comptes.  Est-ce le début de la fin pour Renard au Standard?  Il faut le craindre pour lui car il a probablement déclenché un premier malaise qui pourrait ébranler le groupe.

23:27 Écrit par purfootball dans football | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Sterchele en crise?

 Après 10 matches, on est en droit de se demander si François Sterchele a trouvé ses marques et son bonheur au Club Bruges. Buteur plus que fringant du Germinal Beerschot la saison passée, il peine assez méchamment avec trois maigres petits buts à son tabeau de chasse. Ce n'est pas normal du tout. Qu'est-ce qui ne tourne pas rond? Le système tactique (4-3-3 pour le moment) ne lui convient-il pas? A-t-il atteint son plafond? Ce joueur a fonctionné à l'enthousiasme pour franchir les étapes le séparant du sommet. Il faut bien plus que cela au top niveau. Quand il débarqua à Charleroi, sa formidable confiance en soi lui a permis de gommer toutes les limites de son absence de véritable formation. C'était une éclosion d'autant plus belle qu'elle était spontanée, le fruit de sa volonté. Maintenant, on le connaît sur le bout des crampons et ses adversaires le marquent de plus en plus sévèrement à la culotte. A Anvers, l'équipe était totalement organisée en fonction de lui, le finisseur des grandes oeuvres. Les équilibres brugeois sont totalement différents et si son importance ne se discute pas, il doit plus composer avec les autres. Sterchele a tout pour résoudre ce problème, revenir plus fort et retrouver ses habitudes de buteur.

12:48 Écrit par purfootball dans football | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |